En Aromathérapie, il est indispensable de connaître le bon taux de dilution des huiles essentielles dans une huile végétale par voie cutanée ! Le taux de dilution peut varier en fonction de la composition chimique de l’huile essentielle utilisée et/ou de l’effet recherché, et de chaque personne. (On dilue généralement les huiles essentielles dans de l’huile végétale.)

Recommandations

  • Chaque huile essentielle a ses propres spécificités
  • Chaque être humain est différent:pour chaque personne, la dilution lui est adaptée. On tient compte du «profil» de la personne et de ses «antécédents médicaux».
  • Tenir compte du traitement allopathique de la personne
  • Choisir les huiles essentielles qui sont autorisées à la personne
  • Tenir compte des contre-indications de chaque huile essentielle

Il faut donc créer des synergies personnalisées: en fonction de l’état de santé général, de l’alimentation et des problèmes de santé de la personne

Pour diluer une huile essentielle dans une huile végétale, trois critères sont à définir:

 

1. L’usage et l’endroit

 L’usage :

  • Cosmétique
  • Thérapeutique
  • Bien-être

 L’endroit:

Vous souhaitez agir où ?

  • Sur l’épiderme
  • Sur un muscle, une articulation
  • Sur les nerfs
  • Sur le visage
  • Sur le cuir chevelu
  • Sur une grande partie du corps(les jambes)

2. La fréquence d’application, la durée et la surface

Ces trois critères sont à définir :

Fréquence + Durée + Surfaces cumulées

Par exemple: Agir avec une huile essentielle sur un bouton localisé 2 à 3 fois par jour pendant 3 jours est différent qu’agir sur deux jambes lourdes à masser 2 fois par jour tous les jours !

On parle souvent de: «la dose cumulée des 20 gouttes»: ça veut dire quoi ?

Lorsque l’application est de courte durée (3 à 5 jours) sur une petite surface (un bouton), vous pouvez vous laisser aller à une application pure ou à 50%.

C’est ce que l’on fait avec l’huile essentielle de Tea tree sur le bouton d’acné, l’huile essentielle de Niaouli sur les boutons de fièvre, ou l’huile essentielle de Ravintsara dilué à 50% pour une friction sur la poitrine en cas de grippe.

Dans ces cas là, «la dose cumulée des 20 gouttes» sera:

  • Chez L’adulte: ne pas dépasser 20 gouttes par jour au total.
  • Chez L’enfant: avant la puberté, c’est la moitié : 10 gouttes par jour au total. En dessous de 6-8 ans : 5 gouttes par jour au total.

Au-delà de 20 gouttes, le corps n’arrive plus à éliminer (surmenage des émonctions « Foie et Reins)

3. L’huile essentielle choisie

On n’utilise pas de la même façon une huile essentielle dermocaustique (irritante), qu’une huile essentielle «douce», sans risque et bien tolérée par la peau.

« L’art de la distillation nous permet de ressentir qu’une huile essentielle est à la fois une énergie vitale, une matière vivante. Leurs arômes véhiculent des messages puissants. »